Marie-Barbara Berlaud débute l’alto à l’âge de 6 ans. Après son DEM obtenu au Conservatoire de Rouen dans la classe de Liviù Stanèse, elle entre dans la classe de Françoise Gnéri au Conservatoire de Rueil-Malmaison. Elle obtient successivement un Premier Prix, Prix d’Excellence et Prix de Perfectionnement et profite de l’enseignement de Michel Moragues, de Marie-Paule Milone en musique de chambre. Subjuguée par une prestation du quatuor Ysaye, elle rencontre peu après Miguel Da Silva qui l’ accompagnera dans toute la suite de ses études aussi bien en solo qu’en musique de chambre. Déjà sensible à l’importance du corps dans le jeu instrumental, Marie-Barbara pratique dès 18 ans l’Antigymnastique®-méthode Thérèse Bertherat.

Marie-Barbara approfondit son parcours musical à la Haute Ecole de Musique où elle suit l’enseignement de Nobuko Imai et Gabor takacs. Elle obtient son diplôme d’Interprétation en 2010 ainsi qu’un prix spécial “prix Pierre Fernex” remis à l’étudiant en classe de cordes le plus méritant.

Peu de temps après son diplôme, Marie-Barbara découvre l’Art de l’Ecoute, méthode François Louche basée sur les propriétés bio-acoustiques du son. Cette pédagogie lui ouvre les portes vers une compréhension globale de l’être humain et de l’artiste en particulier. Diplômée d’un Master de Pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Genève en 2014, elle consacrera son mémoire de pédagogie à cette méthode.

Ce parcours artistique et holistique complet lui permet d’être pleinement engagée dans des ensembles instrumentaux qui favorisent la communication, l’écoute et les projets transdisciplinaires.

Marie-Barbara est alto solo de la Camerata Alma Viva.